honte - Derp News

11 trucs gênants au début d'une relation !

- 9390 vues - 29 Jan. 2016
Page 1 sur 3

L'amour, c'est la meilleure cure de jouvence du monde. Non seulement parce qu'on perd 5 ans de rides tant on rayonne de bonheur, mais aussi parce qu'on revient à la cour maternelle niveau timidité et contrôle de soi.

Bégaiement, peur d'aller aux WC, de rencontrer ses amis : le début d'une histoire est parsemée de quelques moments ridiculement gênants. Mais avec le recul, on les regarde en riant...et avec beaucoup de tendresse.

Car c'est eux qui rendent ces instants encore plus émouvants et qui renforcent la complicité naissante. Ou pas...mais dans tous les cas, c'est mieux d'en rire.

11) La présentation des amis

Vont-ils m'aimer ? Et mes amis, vont-ils l'aimer ? Va-t-il aussi les aimer ? Trop de questions, trop de choses qu'on ne peut pas maitriser. Donc ça ne sert à rien de se prendre la tête.

A la place on prend du recul et on vit ce moment comme quelque-chose de super sympa et qui généralement se passe très bien (en maths, on dit que + et + ça fait +, que les amis de mes amis sont mes amis). En revanche, pour ce qui est des présentations avec la famille...bon courage !

10) Le coup de fil de la famille

Vous êtes avec Jules, votre téléphone sonne : c'est votre mère ! Jules : "Ba, tu réponds pas ?" Vous (goutte de sueur dégoulinante du front) : "Si, si ! Euuuuh". Vous décrochez, et là, votre mère parle, parle, parle, de plein de choses inutiles, comme d'habitude, quoi...

Sauf que là, ce n'est vraiment pas le moment. Problème : vous n'osez pas lui dire que vous êtes avec Jules (soit parce que vous ne lui en avez pas encore parlé, soit parce que vous ne voulez pas montrer à Jules que JUSTEMENT vous lui en avez parlé).

Donc vous dites simplement = "Je te rappellerai plus tard, je suis au café" et le tour est joué. Et si elle vous met un revers du droit en enchaînant par "Avec qui ?", vous raccrochez. Tout de suite.

9) L'haleine du matin

La bouche pâteuse et sèche à la fois : on se dit que d'une simple expiration, on pourrait tuer une plante verte. Alors, quand on se réveille dans ses bras, on en vient à redouter ses baisers qui nous avaient tant enflammée la veille.

Là, on applique en général deux options : le bisou "huître" (on ferme les lèvres à fond et puis on fait un "smack" furtif, tel un pivert) ou le bisou "l'amour, c'est ce qui compte" (le bisou qui sent mauvais des deux côtés mais qui est en même temps si doux).

8) Les messages des amis

Dans les bras de Jules, sur le canapé, en train de regarder un film, votre téléphone se met à vibrer : c'est un message de votre meilleure amie ! Là, vous avez peur de l'ouvrir, de peur qu'elle ne vous y pose des questions du type ("Alors, t'es avec lui ? :D Toujours aussi "in love" ?"), que Jules ne le voit que vous ne passiez pour une midinette.

Vos mains deviennent moites, vous restez immobile, Jules finit par vous sortir : "T'ouvres pas ton message ?". Aucune porte de sortie. Si, une en fait : on tourne légèrement le portable pour le lire sans que Jules n'y ait accès !

Et s'il nous le fait remarquer, on lui répond que ça ne le regarde pas ! Non mais oh, manquerait plus que ça ! 

Page 1 sur 3
Début de l'article
BibaMagazine
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.