sims2 - Derp News

Les 14 choses les plus sadiques qu’on ait pu infliger aux Sims !

- 9300 vues - 7 Jan. 2016
Page 1 sur 4

Voici les 14 choses les plus sadiques qu’on ait pu infliger aux Sims !

1. Enterrement en maillot de bain !

Sims 1

«Une fois, j’ai noyé un Sim. Puis j’ai fait en sorte que tout le monde vienne à son enterrement en maillot de bain.»

2. Travaille et tu vivras !

sims2

«Ma prison remplie d’artistes esclaves était assez sinistre. Ils avaient seulement une cellule, un lit, des toilettes, un lavabo et une table de dessin. Il y avait un gardien qui vivait au-dessus d’eux, au rez-de-chaussée (toutes les cellules étaient souterraines bien sûr). Il cuisinait pour eux, mais ils ne pouvaient manger que s’ils avaient créé une œuvre vendable. La plupart d’entre eux sont devenus fous et sont morts.»

3. La prochaine fois, tu iras à l'école...

sims3

«Mon fils adolescent a décrété que se réveiller et prendre le bus pour aller à l’école n’était pas pour lui. Du coup, je l’ai enfermé dans une pièce d’un mètre sur un mètre jusqu’à ce qu’il se fasse pipi dessus et qu’il meure dans la flaque.»

4. Amen.

sims4

«Ce n’est pas trop sadique en soi, mais ça a fait beaucoup de morts. J’ai voulu créer une église avec un cimetière plein. Donc, j’ai construit une simple structure, puis j’ai déplacé une famille de huit à l’intérieur, avant d’enlever la porte et de mettre le feu. Ouais, huit nouvelles pierres tombales ! Répétez l’opération neuf fois et vous avez un cimetière plein de pierres tombales. Ensuite, j’ai construit une église, installé un prêtre dedans et j’ai amélioré les jardins. Malheureusement pour le prêtre, l’endroit a été le théâtre de sombres rituels du passé et une douzaine de fantômes sont apparus chaque soir. Tourmenté par les spectres, il est mort trois jours plus tard à force de ne plus pouvoir dormir.»

Page 1 sur 4
Début de l'article
Buzzfeed
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.